Skip to main content

Les atouts de la semence de ferme

De tout temps, l’agriculteur a puisé dans sa récolte pour refaire ses semences.

Depuis une cinquantaine d’années, la recherche génétique a développé des variétés de semences pour améliorer les rendements.

Cependant, l’intérêt de la semence de ferme persiste.

D’abord, parce qu’elle renforce l’indépendance des agriculteurs face aux firmes.

C’est également faire choix d’une semence dont la protection phytosanitaire est adaptée. on estime qu’une semence de ferme comporte deux fois moins d’insecticides qu’une semence du commerce. En phase avec les objectifs de réduction phytosanitaire Ecophyto v2 2025.

Ensuite, parce qu’elle présente un avantage économique évident (- 30 % à – 40 % des coûts) et une adaptation aux conditions agronomiques locales de plus en plus déterminante (une étude de l’INRA va dans ce sens).

De plus, la semence de ferme garantit une sécurité d’approvisionnement (n’oublions pas la pénurie de semences certifiées dans l’Est de la France suite aux gelées de 2012 et la pénurie de 2016 suite aux pluies du mois de mai juin qui ont perturbé la floraison des graines ou encore aux conditions pluvieuses de l’automne 2019 avec les ressemis du printemps 2020) et une assurance du choix variétal à l’agriculteur.

En résumé, c’est une semence LOCALE, BON MARCHÉ et ÉCOLO car moins traitée.

Le recours à un professionnel de la semence de ferme présente plusieurs avantages :

1

Gain de temps

Gain de temps (30 à 100 T/j) pour produire sa semence avec un machinisme performant pour nettoyer calibrer etc.
2

Qualité de service annexes

Fournitures de sacheries, étiquetage des bigs bags, calcul du Poids de Mille Grains.
3

Choix et disponibilité

Choix et disponibilité des traitements assurés
4

Sécurisation des opérations

Sécurisation des opérations avec une entreprise agrée sous le numéro NC00124
5

Simplicité

Pratique du mélange de variétés en toute simplicité

La semence de ferme est légale !

La loi du 8 décembre 2011 légalise la semence de ferme. Après deux décennies de flou juridique, l’ambiguïté est enfin levée : la semence de ferme est légale ! Le nouveau cadre législatif français impose, en contrepartie de la reconnaissance de la semence de ferme, une consolidation du droit de propriété des selectionneurs obtenteurs.

Celui-ci passe notamment par une augmentation de la redevance Cotisation Volontaire Obligatoire  (appelée depuis 2019 Cotisation Recherche Innovation Variétale) et la généralisation de son principe à d’autres espèces ressemées que le blé. Redevance percçue sur le blé depuis 2001, sur les céréales secondaires et les plants de pommes de terre depuis 2014, et redevances sur les pois féveroles et soja prévues en 2015.

Même si les équilibres entre les intérêts des industries et ceux des agriculteurs ne sont pas encore stabilisés, même si le cadre juridique peut encore évoluer dans le futur, la chose essentielle à retenir aujourd’hui est que la semence de ferme est totalement légalisée. L’agriculteur peut faire appel, en toute confiance et en toute sérénité, à un professionnel de la préparation de semence à la ferme !

Référence : loi du 8 décembre 2011 relative aux certificats d’obtention végétale JO du 10 décembre 2011, page 20955.